El. Psy. Emblem.

El. Psy. Emblem.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rita's adventures - Chapter 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikami

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 32

Feuille de personnage
Sceaux de commande: 3

MessageSujet: Rita's adventures - Chapter 1   Mar 19 Avr - 20:29

Le marché battait son plein en cette fabuleuse journée. Les fragrances de victuailles fraiches et fumées se diffusaient d’étal en étal, se mêlant aux odeurs tanniques des produits de mercerie ou âcres des forges d’artisans. Sous des fanions de toutes couleurs, on criait à quel point son poisson était frais, ô combien il était bon. Sous des drapés bariolés, on invitait le badeau à choisir tantôt un céleri, tantôt une tomate. Sous les arbres gorgés de fleurs, on humait avec délice et délectation le délicat fumet d’une dinde à la broche et le parfum épicé d’un ragoût de mouton finement relevé aux herbes locales. Qu’il était beau le marché de Padhiver! Il était à l’image de cette fabuleuse cité, ce joyau de la Côte des Epées où elle était située. Cette ville du grand nord de Féerune recevait en son enceinte le cours d’un fleuve prenant sa source au pied d’un ancien volcan, le Mont Solitaire, qui la maintenait ainsi à une telle températur que toutes les terres traversées par le fleuve bénéficiaient d’un véritable micro-climat. Ainsi Padhiver, la bien nommée, ne connaissait pas l’hiver et chaque jour était le célébration du renouveau du printemps. Ainsi, et afin d’en immiter ses jardins, la ville arborait continuellement des tissus aux couleurs multiples qui dansaient sous la brise, au pas tumultueux de la liesse populaire.

Sous une fontaine de la ville, alimentée toute l’année, quelques végétaux perçaient les pavés pour trouver une vie éphémère. A l’image de cette jonquille, qui avait reçu toute la force de la nature pour atteindre depuis le pavé battu de la rue le soleil aussi jaune et resplendissant que son frêle pétale. Forte mais frêle, la jonquille voulait vivre malgré toutes les épreuves qu’elle devrait endurer. Mais hélas pour elle, car c’était la loi la plus cruelle de la nature, elle finit sa vie fauchée dans la fleur de l’âge dans les par d’une enfant qui arpentait la rue à cet instant. Dans une folle course, l’oeil attiré par la jonquille dorée elle s’en était saisie avant de détaler de plus belle alors qu’un garde de la ville tentait tant bien que mal de la rattraper.

<< Arrêtez cette maudite gamine ! >>, hurlait-il.

La gamine en question était vive, et agile. Elle courait au milieu du marché avec aisance tandis que son poursuivant peinait à garder le rythme. Et malgré les injonctions du garde, la population ne prêtait aucune forme d’attention à la jeune fille tant les enfants coursiers étaient monnaie courante dans la ville. Le représentant de l’ordre fulminait le souffle court et l’enfant jubillait, se riant de l’homme qu’elle distançait peu à peu entre deux étals. Elle finit par disparaitre dans une ruelle de ce quartier qu’elle connaissait comme la poche de ses guenilles. Elle se jeta derrière l’angle formé par un mur et reprit progressivement son souffle. Elle entendit l’homme passer en trombe au loin, en vociférant de plus belle. Elle se jetta à terre en hurlant de rire, projetant une abondante chevelure brune sur le sol pavé. Elle approcha la jonquille qu’elle tenait toujours fermement dans sa main jusqu’à son oreille droite, et l’y fixa. Elle entona un air populaire tandis qu’elle fermait les paupières de moitié pour ne pas subir la vive lumière d’un soleil vigoureux. La lumière faisait reluire comme deux joyaux ses yeux vairons. L’un de couleur ambre, l’autre couleur sapphire. Ces deux fabuleux trésors disposés sur un fin visage d’enfant, d’environ 16 ans, entouraient un nez fin qui finissait sa course en trompette. Elle porta la main à son visage pour essuyer de sa manche en lambeaux un peu de crasse qui noircissait ses joues roses. Sa respiration se calmait peu à peu, tandis que sa poitrine adolescente en finissait de se lever et s’abaisser dans des mouvements brusques en saccadés. Elle se redressa alors, et dénoua de sa ceinture une légère bourse de cuir dont elle relacha les lacets qui la fermaient. Elle fit couler entre ses doigts le butin de la journée. Elle tenait dans sa main de quoi se payer bien des repas. Aussi, elle décida de commencer dès à présent à dépenser ce qu’elle avait gagné dans un banquet de qualité. La jeune fille se releva et, après avoir jeté un rapide coup d’oeil suspicieux à la rue principale, se dirigea vers une auberge réputée de la ville : l’auberge du Serpent Scintillant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org/t7-bronn#p23
 
Rita's adventures - Chapter 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El. Psy. Emblem. :: Akasha :: Flood-
Sauter vers: