El. Psy. Emblem.

El. Psy. Emblem.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche de masters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuka

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: A la recherche de masters   Dim 22 Nov - 20:46

Voulant rencontrer d'autres masters pour savoir a qui elle aurait affaire, Yuka se dirigea vers la port.
A la recherche de traces de magie, elle intima a son servant de se dématérialiser et de rechercher des résidus de prana tandis qu'elle parcourait les ruelles sombres qu'elle n'aurait jamais suivi en d'autres circonstances.
Serrant les mains autour de l'anse de son sac pour se donner une contenance, elle s'engagea dans une autre ruelle ruelle qui lui semblait aussi déserte que les autres.

Reste caché, ne sors que si je suis en danger. Et en tout cas, essaye de ne pas faire trop de dégats.

Soudain, alors qu'elle ne les avaient pas vus, quatre ombres se détachèrent de l'obscurité et se tournèrent vers la jeune femme :

Hey, bonsoir mademoiselle, vous avez vraiment un joli nez, et puis c'est dangereux le soir par ici, vous savez ?

Elle essaya de sortir sa bombe lacrymale de son sac, mais l'un des hommes, flanqué de ses deux acolytes, se détacha du groupe et la plaqua contre le mur,
lui soufflant son haleine putride et chargée d'alcool.
Faisant voler son sac a l'autre bout de la ruelle, l'homme commença à caresser les cheveux de Yuka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seihai-kun
Friend maker
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Lun 23 Nov - 19:39


Quelle idée pour une jeune femme de se promener dans des coins malfamés à cette heure-ci ? Yuka se sentait peut-être en sécurité grace à la présence invisible de son Servant à ses côtés, mais les différentes personnes que l’on pouvait croiser ignoraient tout de la présence de ce dernier et croyaient donc que la femme aux cheveux noirs se promenait seule. Pour cette raison, les quatre personnes décidèrent de profiter de cette occasion - ou alors ce fut l’alcool qui décida pour eux, la différence importait peu. Quoi qu’il en soit, Yuka se retrouva rapidement contre le mur, encerclée par ces vandales à l’haleine peut-être plus acérée que leur capacité à reflechir. Maintenant peut-être était-ce le moment pour le Servant d’intervenir ? Bien que la situation n’ait pas encore clairement dégénérée, il semblait évident que cela n’allait pas tarder. Cependant, ce dernier resta dématérialisé ; sa voix retentit clairement à l’intérieur de la tête de son Maitre.

- Je sais que ce n’est pas vraiment le moment, mais ça fait quelque temps que je remarque que des gens meurent dans les environs. À peu près une dizaine de morts dans la dernière minute.

Non, vraiment, ce n’était pas le moment. Peut-être que le moment pour ce genre de détails était lorsqu’il avait commencé à remarqué ça ? Ou bien après qu’il l’ait tiré de l’affaire dans laquelle elle était ? Quoi qu’il en soit, les quatre hommes ne réagirent pas le moins du monde à sa voix, preuve que seule Yuka entendait ce qu’il disait.

- Problème: c’est très nettement le travail d’un Servant, et il se rapproche par ici rapidement. Je préférerais de ne pas me matérialiser et tenter de ne pas révéler notre position tant qu’il est aussi proche, désolé. Ah et euh, ne t’en fais pas, si jamais il nous remarque et attaque, je te protégerais.

Je suppose que de la part d’un “garde du corps magique” tel que lui, rester cacher alors que son Maitre se faisait aggresser pouvait mal passer. Cependant, ce dernier savait qu’un Servant était bien plus dangereux que quatre hommes bourrés - d’autant plus que ledit Servant était en train de se promener tranquillement en ville en tuant des innocents. À vrai dire, c’était principalement pour cette raison que le Servant invisible craignait que ce dernier vienne tout de même à leur rencontre - car ce n’était pas les circuits magiques quasi-inexistants de Yuka qui allait révéler leur position. Quand à lui, tant qu’il était dématérialisé, il devait être très difficile à repérer tant que l’on ne faisait pas particulièrement attention à sa présence - ou bien qu’il se trouve en territoire ennemi ou à proximité directe.


Les craintes du Servant se révélèrent juste alors que l’un des quatre bellâtre tentait d’arracher un baisemain à la jeune femme à l’aide d’un poême de son invention, qui mêlait intelligemment des comparaisons entre l’amour et les problèmes de ventre après une mauvaise soirée. Ses trois compères se contentaient pour l’instant simplement de le regarder faire tout en rigolant bruyamment, et en faisant bien attention à ne pas laisser une occasion à leur proie de s’enfuir. Ils ne virent pas la bête arriver au bout de la rue. En l’espace d’un instant, la forme noire traversa l’allée et trancha la chair de ses griffes, il ne suffit que d’un coup pour que les quatre hommes tombent à terre, leurs entrailles complètement éparpillées au sol. Le corps de Yuka les auraient également rejoints si son Servant ne s’était pas matérialisé en face d’elle au dernier moment; bloquant la griffe à l’aide d’un bouclier, et portant une lance dans l’autre main.


Le Servant
La bête n’était pas idiote et compris immédiatement pourquoi l’une de ses cibles n’étaient pas tombées. S’étant arrêtée presque à quatre pattes au milieu de la ruelle après son assaut, l’ennemi se redressa et fit fasse au Servant et à son Maitre.

- Ahahah, je ne pensais pas tomber sur un autre Maitre de sitôt. C’est pas de bol, je suis vraiment mal tombé.



Le Servant qui portait un masque se plaça entre son Maitre et leur ennemi. Quelque chose n’allait pas avec ce Servant, il ne dégageait pas une quantitée formidable de prana et il avait tué les quatre personnes un peu plus tôt avec une attaque relativement faible. Cependant, une aura dangereuse planait autour de lui. Son apparemment pas présent, mais il pouvait être en train de se cacher non loin.

“Il a très certainement été envoyé se défouler en ville, et récolter quelques âmes au passages… Son Maître est potentiellement absent - j’en profite pour passer à l’attaque ?”


Le Servant au masque ne réagit pas trop à ce que lui disait son adversaire, les yeux de ce derniers brêlaient encore de l’envie de tuer et les étranges dagues en formes de griffes qu’il portait étaient prête à passer à l’attaque. Le lancier se mit également en garde derrière son bouclier pour se préparer à recevoir une attaque surprise, mais ne passa pas lui-même à l’offensive.

- Maître ? En tant que participant à cette guerre, tu devrais être capable de “voir” certaines charactéristiques des autres Servants. Est-ce que tu peux me dire quelque chose à propos de celui-là ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org
Mikami

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 31

Feuille de personnage
Sceaux de commande: 3

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Mer 2 Déc - 16:47

Les pas d'un homme résonnèrent alors dans la rue. Un pas net. Franc. Et assuré. Les pas d'un homme d'une trentaine d'année, complet veston gris, mine grise, petites lunettes de bureaucrate et corde de potence autour du cou nouée en cravate. Il portait sur lui une serviette en cuir, de couleur noire, et aux fermoirs de couleur bronze. Ses chaussures, de bonne qualité, semblaient même de nuit très neuves (d'autant que le cuir chantait à chaque pas).

L'homme marchait dans la direction du groupe, et s'arrêta, respectant alors une distance respectueuse... de sécurité. Il tenait une pause guindée, les bras le long du corps du corps, et la stature droite comme un piquet. Son regard se posait tour à tour sur chacun des protagonistes, mais sans jamais s'attarder. Il n'entreprit aucun mouvement offensif. Il ne prit pas la parole. Il prenait toujours la même pose et portait toujours le même air contrit sur son visage fermé. Il attendait qu'un événement bouscule un peu l'ordre établi des choses, mais il était clair qu'il ne souhaitait pas en être l'élément perturbateur.

La lune reflétait sa pâle lumière sur les verres correcteurs de l'homme, que seul un courant d'air arrivait à animer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org/t7-bronn#p23
Yuka

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Sam 12 Déc - 12:00

Encore surprise par la scène qui venait de se passer sous ses yeux, Yuka se concentra. Son moyen de défense le plus efficace étant dans son sac, a l'autre bout de la ruelle, et vu la puissance de l'ennemis potenciel en face d'eux, elle ne pouvait que s'en remettre à son servant.

Se concentrant sur leur adversaire, Yuka ressenti, un peu comme par intuition, la faiblesse de son adversaire.
Elle plissa les yeux sur son propre servant, pour tenter de comparer ses impressions. Sans bouger, elle indiqua a son servant, en bougeant au minimum ses lèvres et suffisamment bas pour que leur menace ne l'entende pas :

Ce servant est beaucoup plus faible que vous, Monsieur Servant

Elle réfléchit ensuite à la démarche à adopter. Les servants n'étaient pas sensés se tenir à l'écart des civils ?
Que voulait dire son servant par "Récolter des âmes" ? Elle ne pourrait pas supporter une alliance avec un tel criminel, surtout au vu de sa faiblesse face a son propre servant.

Elle indiqua a son servant de la même façon que precedement de se tenir prêt, et s’adressa à la menace:

Pourquoi les avoir tués ?

Elle esperait ainsi en apprendre d'avantage sur le tueur, son maître ainsi que ses objectifs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seihai-kun
Friend maker
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Sam 12 Déc - 17:56



D’après la jeune femme, le Servant inconnu qui les avait attaqués était bien plus faible que celui revêtant un masque. C’était une bonne nouvelle, bien qu’il ne faille pas exclure que leur ennemi possède une technique qui lui permettrait de compenser son handicap. Maintenant toujours son bouclier entre lui et l’adversaire, l’homme à la cape faisait bien attention à concentrer son attention sur son maître derrière lui, tout en menaçant son ennemi de la lance.

- Si il y’a une grande différence entre nous deux, il s’agit très certainement d’Assassin ou Caster, plutôt Assassin au vu de ses armes mais…

La classe Assassin était dotée de la technique Presence Concealment qui lui permet de cacher sa présence. Il aurait facilement pu commettre ses meurtres dans la discrétion la plus parfaite, alors pourquoi attirait-il autant l’attention ? Le Servant à la lance, fixait durement son adversaire alors que son maitre prenait de nouveau la parole, demandant à leur ennemi « pourquoi les avoir tués ? ». La cible de cette question, l’homme aux tatouages, écarquilla les yeux un moment, puis éclata de rire.

- HAHA ! HAHAHAAAA !  Pourquoi je les ai tués ? Pour rien, parce qu’ils étaient humains voyons. Mon Maitre a déjà abandonné la Guerre du Graal, alors je m’amuse comme je peux, évidemment.

Le Servant au masque ne réagis pas à la réponse de son ennemi. Une aura maléfique suintait presque des pores du Servant tatoué, il ne serait même pas surprenant que ce dernier fasse vraiment ça pour « s’amuser ». C’est à ce moment-là qu’il remarqua que des pas résonnaient dans la ruelle. Un homme vêtu sombrement s’était calmement approché d’eux ; il ne semblait pas particulièrement surpris par la vue qui s’offrait à lui. Deux hommes armés, une femme en détresse, et quatre cadavres.

- Ton « Maitre » a abandonné ? Est-ce l’homme derrière-toi ?

============================================================



Le Maitre avait demandé au Servant de surveiller ses alentours depuis les toits, mais la scène qui s’offrait à eux dans cette ruelle était une situation très particulière. Deux servants, et un Maitre se faisaient face dans la rue, quatre cadavres jonchaient déjà le sol. Mikami restait impassible devant ces évènements, comme à son habitude. Cependant une voix lui chuchota doucement à l’oreille. Son Servant, toujours dématérialisé était apparemment redescendu du toit pour lui parler discrètement.

- Maitre, ce Servant au corps criblé de tatouages… Il est très certainement le plus grand « mal » que j’ai jamais vu. Avec votre autorisation, j’aimerai porter fin à ses jours sur le champ.


Bien que les mots prononcés par le Servant étaient à peine perceptibles, on pouvait y discerner un dégout particulièrement prononcé. Pendant ce temps-là, le deuxième Servant, vêtu d’une grande cape noire, armé d’une lance et d’un bouclier, et cachant son visage avec un masque, remarqua Mikami. Apparemment, il avait immédiatement assumé que ce dernier était le Maitre du Servant tatoué et ne s’était pas concentré pour détecter son véritable Servant, dématérialisé à ses côtés. Aux mots de l’homme au masque, le Servant tatoué se retourna en direction de Mikami.

- Non, ce n’est pas lui… Hey tronche de cake, tu ferais bien de sortir ton Servant avant que je ne te tues. Et dans le cas où tu n’as pas de Servant eh bien… Je te conseille de courir aussi vite que possible, AHAH AHAHAHAHAH !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org
Mikami

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 31

Feuille de personnage
Sceaux de commande: 3

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Jeu 24 Déc - 11:57

Son servant venait de quitter son poste sur les toits pour venir susurrer aux oreilles de Mikami ses observations et conseils. Si le magus aurait nettement préféré que celui-ci soit resté à la place qu'il lui avait indiqué, il était trop tard maintenant. L'utilisation d'un sceau de commande serait également un gâchis pour le remettre à sa place. D'autant que sa remarque ne manquait pas de justesse, et était compréhensible quant à la moralité qu'il connaissait du Monsieur.

Le plus grand mal qu'il n'ait jamais vu. Ces mots résonnaient encore dans sa tête, et bouillonnaient entre toutes ses idées dans un tumulte cacophonique, indolore mais bien prise de tête. Mikami souhaitait la mort de ce servant tout autant que son compagnon. Il représentait une menace directe, un électron libre qu'il lui incombait de charger positivement d'un coup de lame bien placé. Mais une appréhension rongeait le jeune mage.

Ce tatoué sauvageon, s'il était bien une incarnation maléfique, se montre d'une faiblesse déconcertante... Il devait bien avoir des armes cachés, des habilités extraordinaires, un noble phantasm incroyable (voire un reality marble, peut être ?) pour compenser ses chétives caractéristiques. De plus. Mikami ne connaissait que trop bien ces contes d'un autre temps, tel que celui où Pandore déversa les plus horribles malédictions sur la terre après avoir eu la curiosité de desceller le bouchon de liège d'une jarre en terre cuite offerte par le dieu des dieux. Un coup de lame ferait aisément sauter le bouchon de ce sot, mais le sang qu'il verserait ne serait-il pas une effroyable collection de malédictions prêtes à inonder le monde extérieur ?

Mikami savait qu'il ne s'agissait que de simples fantaisies. Juste une appréhension, un mauvais présage tout au plus. Il n'avait absolument aucune raison d'imposer à son servant de retenir son coup fatal. Aucune. Aussi, il parla à voix basse, de telle sorte à ce que l'on ne l'entende pas de l'autre bout de la rue.

<< Très bien, va. Un coup net, propre. Une fois administré revient aussitôt à mes côtés. J'ai comme une appréhension. >>

Son servant s'était sans doutes mis en route. Mikami remis en place ses lunettes d'un geste prompt de son index. Puis il avança de deux pas avant de s'immobiliser à nouveau. Deux simples petits pas, qui résonnèrent plus encore sur les pavés. Mikami avait volontairement appuyé le pas. Ces deux petits pas, ils les avait calculés comme une provocation. Pas au point de mettre en pétard son indigène interlocuteur, non. Juste de quoi attirer suffisamment son attention pour que celui-ci relâche sa garde et déblatère assez d'inepties pour y laisser sa vie sans s'y attendre. Mikami reprenait sa droite stature, il semblait plus mal à l'aise qu'imposant. Il n’était pas mal à l'aise, mais si l'ennemi pouvait le croire alors il grignoterait un peu l'avantage. Mikami remua ses orteils emprisonnés dans des chaussures de travail de bureau, faisant pousser les gemissements plaintifs du cuir sous cette lune pâle.


Dernière édition par Mikami le Sam 26 Déc - 17:52, édité 1 fois (Raison : Typo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org/t7-bronn#p23
Yuka

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Sam 16 Jan - 16:38

Au vu de l'assurance de l'inconnu qui s’avançait vers elle, la jeune femme fut persuadée de son implication dans la Guerre du Graal - ou alors c’était un fou.
Dans tout les cas, Yuka ne comptait pas le servant attaquer sans rester les bras croisés. Elle ressentait toujours la puissance de son servant par rapport a leur opposant, qui non comptant de les menacer, tuer des civils et menacer l'homme du bout de la ruelle, semblait complétement fou.

Elles indiqua a voix basse à son servant :

<< Cet adversaire est une menace pour ceux qui ne font pas partie de la Guerre du Graal, je ne pense pas qu'on puisse le laisser repartir. De plus, j'ai une bonne impression. Le mieux serait surement de l'attaquer, si tu es d'accord avec moi. >>

Si l'Homme du bout de la ruelle était effectivement un autre Master, il serait probablement un autre adversaire. Peut-être lui en sera t'il reconnaissant de l'avoir débarrassé du servant tatoué ?
De toute façon, autant traiter les problèmes un par un, et une alliance avec le Tatoué ne lui semblait pas envisageable a cause de sa morale absolument contestable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seihai-kun
Friend maker
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Dim 17 Jan - 18:59





Le Servant tatoué oublia complètement la jeune femme accompagnée de son Servant et tout son attention était occupée par le nouvel arrivant, son regard étant emplie d’envie de meurtre. Cependant, la cible de ces pulsions meurtrières restait stoïque et ne semblait pas craindre l’homme qui s’élançait dans sa direction. Le rire du Servant résonnait dans la ruelle alors que celui-ci courait à grande vitesse en direction de Mikami - ce dernier se contenant de regarder son assailant lui foncer dessus.

Pendant ce temps-là, Yuka ordonna - ou plutôt demanda poliment - à son Servant d’attaque leur ennemi sur le champ; le fait que cet homme eut assassiné des personnes étrangères à la Guerre du Graal semblait avoir aidé la jeune femme à rapidement prendre sa décision. Sans prononcé, son Servant changea la position de sa lance pour prendre une garde plus offensive et s’élança vers l’homme tatoué. Cependant, à peine le Servant à la lance fit quelques pas, qu’un nouveau personnage se matérialisa sur place.

- Ne vous en faites pas Maitre, il n’est pas dans mes goûts de ne donner plus d’un seul coup.



Entre le Servant fou, et l’homme en noir, apparu un homme aux cheveux long, et vêtu d’une grande cape noire - une épée à la main. Mikami lui avait donné des vêtements plus appropriés à l’époque actuelle, mais face à un autre Servant il valait mieux pour lui de s’habiller d’une manière qui lui était comfortable. Quoi qu’il en soit, ce dernier se matérialisa en un instant, flanqua un coup de genoux dans le ventre de Servant tatoué, le stoppant net dans sa course. Les dagues étranges du Servant tombèrent au sol alors que les rires stridents de ce dernier se transformèrent rapidement en un râle étrange dut au coup qu’il avait reçu.

Dans la foulée, l’homme qui venait d’apparaitre pivota autour de son ennemi et se retrouva derrière lui en instant, son épée brandie à deux mains au dessus de sa tête. Ses bras s’abbatirent en direction de leur cible, l’épée noire décrit un arc de cercle parfait et trancha la tête du Servant tatouté avant même que ce dernier n’ait eu le temps de reprendre son souffle. Le corps sans tête s’effondra au sol et, un instant plus tard, avait disparu comme par magie.

Le Servant au masque, voyant cette scène, retourna rapidement aux côtés de son Maitre, reprenant la posture défensive qu’il avait tenu jusque là.

- Saber ? Non, je n’ai pas detecté sa présence avant que ce dernier n’entre en action… Assassin ? Maitre, on en fait quoi de celui-là ? Il vient très clairement de tuer ce Servant, bien que ce dernier semblait être très faible.

Pendant ce temps-là, le Servant qui venait de faire son apparition, retourna aux côtés de son Maitre comme ordonné. Ses yeux ne quittèrent cependant pas la jeune femme et l’homme armé d’une lance non loin - ces derniers restaient techniquement leurs ennemis mais… Il y avait toutes les chances que ce dernier montre un peu plus de résistance que le Servant tatoué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org
Mikami

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 31

Feuille de personnage
Sceaux de commande: 3

MessageSujet: La lame de la justice   Lun 25 Jan - 21:05

La tête tranchée du servant bouillonnait encore furieusement au sol lorsque Assassin rejoint son maître, resté de marbre durant toute la scène que s'était déroulée sous ses yeux. Le flot de sang qui jaillissait des restes du grand tatoué finit par se calmer, avant de disparaître avec le corps dans une pâle lumière. Mikami le savait, le servant était bien dématérialisé, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'il était mort. A l'avenir il devra rester prudent.

Un problème bien plus important se présentait dès lors au Magus cravaté. Il faisait face à un concurrent de la guerre du Graal plutôt faible, mais accompagné d'un servant puissant dont il n'arrivait pas à sonder la vraie puissance. Mais plus encore il sentait en lui une grande animosité. Assassin, soutenait la carrure de son maître par sa stature droite et noble, son charisme glacial et ses manières d'un autre temps. Son bicorne plongeait son regard macabre dans une obscurité désarmante, seul un éclat lugubre brillait au fond de ses yeux noirs, l'éclat de la lame d'acier qui venait d'administrer la mort. Ce moribond servant fixait aussi le camp adverse, sans malveillance aucune mais avec méfiance et respect.

Mikami avait analysé les choix qui se proposaient à lui. Il pouvait par exemple se lancer dans un combat, qu'il savait perdu d'avance. En effet, sur un terrain aussi dégagé, un assassin n'aurait pas la moindre chance face à celui qu'il soupçonnait d'être Lancer. Bien sûr l'issue du combat pourrait se jouer sur la simple mort de la frêle magicienne. Mais Mikami le savait, il n'y aurait aucun honneur à déployer ce type de stratégie, et de plus la moralité de son servant serait mise à mal dans ces deux cas. Aussi, soit il devait pousser Lancer et sa maîtresse à la faute pour qu'ils lancent les hostilités d'abord, soit il devrait utiliser son premier sceau de commande dans cette guerre. Cette dernière option serait un gâchis pur et simple de son sceau, et la première un gâchis de prana (au mieux) ou de sa propre vie (au pire). Mikami décida donc de n'entamer aucune manœuvre offensive, et d'analyser un instant la Magus dont il ignorait le nom. Elle tenait bravement dans ses petites chaussures légères aux côtés de son côtés de son servant, du moins en apparence. Elle était fébrile, et il sentait le poids du costume de combattant de la guerre du Graal peser trop lourd sur ses fragiles épaules. Il voyait son regard les scruter, lui et son servant, mais il ne décelait aucune intention belliqueuse. Aurait-elle eut son lot d'émotions pour la nuit ? C'était bien probable. Aussi il finit enfin par bouger imperceptiblement la tête vers l'avant, ajustant délicatement de son index les lunettes sur son nez. Il déclara d'une voix posée avant de tourner les talons

<< Vous ferez attention la prochaine fois, on peut vraiment faire de sales rencontres la nuit... >>

Il s'éloignait, tournant le dos à son adversaire, avec assurance et aplomb. Il se retourna une nouvelle fois.

<< Mon nom est Mikami, et nous serons amenés à nous revoir. >>

Il s'éloigna, pour de bon cette fois, disparaissant dans les ténèbres qui l'enveloppaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org/t7-bronn#p23
Yuka

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 22/03/2015

MessageSujet: Re: A la recherche de masters   Dim 7 Fév - 17:03

Alors que la tête tranchée de leur adversaire tombait devant elle, Yuka retint un haut-le-cœur.

- Saber ? Non, je n’ai pas detecté sa présence avant que ce dernier n’entre en action… Assassin ? Maitre, on en fait quoi de celui-là ? Il vient très clairement de tuer ce Servant, bien que ce dernier semblait être très faible.

Sonnée par la violence de la scène, Yuka entendit à peine les paroles de son servant. Elle se frotta le visage pour rassembler ses esprits lorsqu'elle entendit Mikami s'éloigner.

<< Vous ferez attention la prochaine fois, on peut vraiment faire de sales rencontres la nuit... >>
<< Mon nom est Mikami, et nous serons amenés à nous revoir. >>


Le temps qu'elle se retourne vers l'homme, il avait deja disparut. S’éveillant à la scène morbide qui venait de se dérouler sous ses yeux, elle dit a son servant,

On ferait mieux de décamper, la police risque de nous tomber dessus

Vérifiant qu'elle n'avait pas de sang sur elle, elle parti en tremblant dans la direction opposée, vers les quartiers résidentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de masters   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de masters
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El. Psy. Emblem. :: Fuyuki :: Station-
Sauter vers: