El. Psy. Emblem.

El. Psy. Emblem.
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jour 1 - Mikami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikami

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 31

Feuille de personnage
Sceaux de commande: 3

MessageSujet: Jour 1 - Mikami   Sam 24 Oct - 0:43


Mikami marchait dans l'allée principale, encore vide et inanimée. L'heure à laquelle il arpentait la rue pavée était encore trop proche du levé du jour pour croiser qui que ce soit mis à part quelques artisans, trop affairés pour remarquer l'homme qui marchait.
Mikami tenait fermement une serviette dans sa main gauche, et serrait frénétiquement sa cravate autour de son coup. Son regard se posait à une allure incroyable sur tous les bâtiments environnants. Il ne semblait guère à l'aise et au maximum de sa vigilance. Il remonta la rue commerçante à bons pas, martelant les pavés de ses chaussures de villes en cuir de bonne qualité. Il s'arrêta brièvement à un coin de rue après avoir observé de tous les côtés.

<< Voyez, Monsieur, comme cette rue est faite. Droite, longue. Étroite. Inintéressante. Mais il ne faut jamais baisser sa garde ici pour autant. Suivez-moi, je vais vous guider vers un endroit qui vous intéressera plus. >>

L'homme à la mine sombre semblait parler dans le vide, à lui-même. Au pire on pourrait le prendre pour un fou. Mais personne n'était présent pour observer la coquasse scène. Mikami se remit en route. Il repris la marche, direction le Shinto.

Les grands immeubles du quartier Shinto était en vue. Il souffla à voix plus basse, les rues se faisant un peu plus fréquentées :

<< Voici le quartier du Shinto. Les immeubles qui dominent ce quartier offrent une vue imprenable sur la ville. Ici, nous devons élever notre vigilance au maximum. >>

Mikami s'arrêta au pieds de grands immeubles afin de les contempler de plein pied. Il se remit en route après peu, mais gardant jusqu'à sa destination un silence d'or. Ses yeux gardaient cependant toujours la même mobilité. La route de l'homme en gris s'arrêta devant le palais de justice, dont il gravit les marches. Il en poussa les larges portes, et après avoir salué vaguement le gardien qui roupillait à l'entrée il se dirigea vers la porte menant aux vestiaires.

Comme à son habitude, il y déposa quelques affaires, mais tira un complet neuf qui y suspendait. Il ferma le casier puis se dirigea vers son bureau. Refermant la porte derrière lui, il s'assit sur une chaise au dossier confortable, et organisa précautionneusement ses affaires sur son bureau. Il se leva à nouveau, et déposa ensuite un nouveau fauteuil en face de son bureau, et posa le complet sur l'accoudoir.

<< Je vous en prie, dit-il. Je reviens dans quelques instants. >>

Quelques minutes plus tard, les bras chargés de documents, il réapparut dans son bureau. Un autre homme se tenait face à sa table de travail, il portait le costume que Mikami avait déposé quelques instants plus tôt. Ce dernier le contourna pour jeter son énorme pile de dossiers sur son sou-main d'écriture, les feuilles se déversant alors hors des classeurs qui les contenaient. Le second porta son regard sur le contenu des documents.

<< Un nouveau cas, demanda t-il sans sourciller >>

Mikami remis vaguement de 'ordre dans ses affaires, avant de répondre.

<< Des témoignages que la police me demande d'étudier, une affaire impliquant la dégradation volontaire de systèmes de gaz dans le quartier environnant le temple. On attend mon expertise sur les prévenus. >>

L'homme ne semblait guère porter d'attention au propos de l'avocat, et déambulait maintenant dans le bureau. Il ramassait tout objet qui l’intéressait pour l'examiner de plus près. Il s'arrêta longuement sur les diplômes accrochés au mur de la salle, au bout d'un clou et d'une cordelette.

<< Ce papier atteste donc de votre savoir-faire ? Je comprends. C'est intéressant. >>
<< Venez donc aux assises, à l'occasion. J'espère avoir la possibilité de vous montrer mon "savoir-faire" >>

La journée se déroula sans anicroche aucune. Mikami travailla à son bureau, tandis que son servant en profita pour arpenter les couloirs du palais de justice dans la discrétion la plus totale. La fin de journée arriva et surpris Mikami qui peina à relever les yeux de son travail. Il termina d'abord ses travaux d'écriture avant de rassembler ses affaires, et de passer à son casier. Mais à la surprise du servant qui le suivait dans son ombre, le trajet retour n se fit pas dans le sens de la maison, et bien vite un autre bâtiment fut atteint. Si le Graal avait octroyé la connaissance de tout cet environnement moderne, il n'avait en revanche préparé aucun servant à l'épreuve qui attendait celui de Mikami. Poussant les portes, une odeur pris le servant à la gorge et manqua de s'étouffer sur le coup. Il repris rapidement son souffle, pestant tant que possible contre un Mikami qui l'ignorait complètement puisqu'il désirait passer inaperçu. Il disparut rapidement dans une salle et troqua son costume, qu'il déposa au vestiaire, contre une tenue bien plus adaptée. Il suivit quelques couloirs avant d'arriver dans la pièce principale baignée par la lumière électrique de projecteurs. Il déposa quelques affaires sur des gradins, avant de s'approcher et de s'élancer depuis le bord du bassin. D'abord les bras, puis la tête... puis le corps.... tout son être fendait une eau qui s'animait comme vivante en quelques clapotis autour de lui. Mikami ondulait gracieusement du bassin alors qu'il regagnait la surface et entamait quelques mouvements de bras coordonnées que l'on appelaient "nage crawlée". Sa technique était irréprochable, et sa condition physique lui permit de rester une heure entière à enchaîner longueurs et nages différentes. Lorsqu'il sortit enfin de l'eau, il pris une douche rapide et regagna les vestiaires pour se changer. Il regagnait la sortie lorsqu'une voix qui lui devenait familière lui dit, avec une pointe de reproche.

<< Je n'ai pu vous suivre dans ce lieu infâme, aussi j'ai préféré regagner la sortie. J'ai pu ainsi en profiter pour examiner les lieux. >>
<< C'est parfait, nous en aurons besoin. Pour l'heure rentrons. Le voile sombre commence à se poser sur la ville. >>

Ils regagnèrent cette fois le domicile de Mikami, en marchant d'un bon pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elpsyemblem.forumactif.org/t7-bronn#p23
 
Jour 1 - Mikami
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
El. Psy. Emblem. :: Fuyuki :: Shinto-
Sauter vers: